+223 20 23 49 55 +223 20 23 49 56 +223 20 23 54 00

Le Modèle

Objectifs du modèle

Fournir un cadre cohérent qui:

Permet l’analyse des différentes alternatives régulatoires.

Mesure l’impact financier et économique de ces alternatives sur les conditions des acteurs du secteur.

Contribue à la transparence du processus régulatoire (justification rationnelle des décisions, partage).

Contrôler l’équilibre économico-financier agréé entre parties (éviter rentes ou pertes économiques).

Servir d’outil de détermination tarifaire initial mais aussi d’outil de suivi et de dialogue entre les parties.

Modèle partagé

Le modèle sert de « langage » rationnel commun entre parties et contribue à la transparence et la « prévisibilité » des décisions.
L’utilisation du modèle est légitimée par son fondement sur les principes tarifaires (légiférés).

Il est partagé par un groupe technique chargé de :

Valider des données d’entrées du modèle (informations fiables et pertinentes).

Fixer les hypothèses du modèle.

Valider des simulations tarifaires.

Définir les scénarios réalistes tirés du modèle.

Le modèle est structuré de sorte que les tarifs fixés :

Couvrent les coûts budgétisés y compris le coût d’opportunité du capital pour garantir la continuité du service et son expansion.

Assurent la viabilité financière de l’opérateur.

Il prend en compte :

La demande projetée en se basant sur:

L’évolution de la population.

Le plan de couverture retenu;.

Le plan d’investissement adopté:

Capacité de génération / production.

Extension de réseau.

Ainsi que le plan de financement prévu:

Charges financières.

Amortissement de la dette.

Il repose sur la condition d’équilibre suivante :

Pour le secteur de l’électricité, l’index comprend trois facteurs :

RR: Revenus Requis.

N: Durée de l’Analyse Régulatoire.

E&M: Coûts d’exploitation et de maintenance.

T: Impôts.

I: Investissements.


Tr: Contributions de l’Etat.

r : Coût du Capital.

Ki: Capital Investi.

Kf: Base d’Actifs période N.